Démocratie locale et citoyenne

Partager la décision et les pouvoirs avec les Schilikois grâce à la votation citoyenne locale.

  • Consulter les habitants en organisant une votation citoyenne, dont le conseil municipal s’engagerait à respecter le résultat, sur tous les grands sujets communaux (grands projets d’aménagement, intercommunalité, organisation des temps périscolaires, Linky, antenne relais, 5G, urbanisme…).
  • Donner aux habitants la possibilité d’organiser une votation citoyenne (RIC) dès lors qu’une pétition réunissant au moins 10% des habitants est constituée et dont le conseil municipal s’engagerait à respecter le résultat.
  • Fixer les règles d’utilisation des budgets participatifs avec les Schilikois en assurant la transparence tout au long du processus.
  • Ouvrir l’ensemble des instances participatives aux étrangers résidant sur le territoire communal et accorder le droit de vote lors des votations citoyennes.
  • Ouvrir aux habitants un temps de question / réponse lors de chaque conseil municipal.
  • Créer un forum citoyen numérique communal ou intercommunal sur lequel s’organiseraient des débats, des consultations, des co-élaborations de textes ou de projets, en complément des autres formes de participation.

 

Des élus qui rendent des comptes

  • Instaurer la transparence des comptes et la réalisation d’un bilan à mi-mandat.
  • Mettre en place la possibilité de révoquer les élus de Réveil Citoyen qui n’appliqueraient pas le programme sur lequel elles et ils ont été élus. Au plus tôt à mi-mandat et sur la base d’une pétition réunissant au moins 10% du corps électoral élargi aux étrangers vivants sur le territoire.
  • S’engager pour que les élus de Réveil Citoyen publient leurs rendez vous avec les représentants d’intérêts privés ; refuser cadeaux, gratifications, avantages en nature de toute sorte venant d’entreprises.
  • Organiser des rendez-vous citoyens sur le terrain pour favoriser les échanges de proximité.
  • Enregistrement vidéo des séances du conseil municipal et mise en accès libre sur le site internet de la Ville.
  • S’engager à consulter le conseil municipal au moment du choix du parrainage des candidats à l’élection présidentielle.
  • Ouvrir toutes les commissions municipales à l’opposition.

Restaurer la souveraineté pour une co-gestion citoyenne des biens communs

  • Non reconduction des délégations de service public au privé et mise en place de régies publiques communales pour la cantine scolaire, le nettoyage des locaux, etc.
  • Refuser tout transfert facultatif et optionnel de compétences aux intercommunalités pour préserver la démocratie et la proximité du service public.
  • Refuser tout nouveau partenariat public privé (PPP).
  • Organiser la transition de l’administration municipale et intercommunale ainsi que des écoles vers le logiciel libre.

Affronter les lobbies et le pouvoir de la finance

  • Réaliser un audit de la dette communale et intercommunale pour dénoncer les emprunts toxiques éventuellement contractés.
  • Travailler avec des banques coopératives pour s’affranchir de la mainmise des institutions financières.
  • Inscrire dans les critères de choix des marchés publics la localisation des entreprises, l’impact écologique de leur activité et le respect des droits sociaux.